Vent d’été sur les réseaux sociaux

Avez-vous remarqué comme les réseaux sociaux prennent aussi leurs quartiers d’été ? Comme si le temps des vacances chacun s’autorisait à adopter un comportement qui lui sied davantage oubliant les fameux diktats de ligne éditoriale et autres ritournelles qu’on nous assène à longueur d’année “10 conseils pour obtenir plus de followers…” “7 pièges à éviter pour…” “8 incontournables pour…”
Avec comme une envie de remiser tout cela au fond d’un placard.

Un peu, beaucoup, passionnément, à la folie, pas du tout ?

Il y a ceux qui baissent le rideau et disparaissent totalement de juin à septembre, annonçant qu’ils font une pause bien méritée. Saturation, détox digitale, retraite dans un coin de paradis sans Wifi, jeûne total et autres tendances du moment souvent payées au prix fort.

Ceux qui s’en vont et ferment la boutique sans prévenir, de toute façon, ça changerait quoi ?

Ceux qui ne veulent rien rater, surtout ne pas disparaitre de peur qu’on ne les oublie. Alors, ils y vont à coup de publications automatiques et déversent régulièrement leurs contenus programmés à l’avance. Mécanique bien huilée sur les réseaux sociaux, qui du coup perdent leur objectif premier : “être social” !

Ceux qui se lâchent un peu et sortent des clous en s’autorisant à ne plus se cantonner aux sujets sérieux qui font “pro qui s’y connaît dans son domaine”. On entrevoit alors un peu plus de leur personnalité non formatée par des « Voilà comment il faut bloguer si tu veux plus de followers ».

Ceux pour qui l’absence des autres donne comme un regain de vitalité en respirant un peu mieux dans ce paysage moins bondé. Ils tentent alors de se frayer un passage, se montrant un peu plus et pourquoi pas y découvrir quelques agréments.

Ceux que l’on suit à la trace, du départ en vacances à leur retour, en publiant les photos de paysages sublimes… Du coup, on voyage avec eux !

Ceux qui publient des articles très en vogue l’été comme les fameux : « Changer de vie» «Tout quitter, ils l’ont fait, pourquoi pas vous ? » (à zut, suis-je si nul que ça ?) ou encore «L’amour dans tous ses états et autres batifolages » (ah bon, parce que tout ça c’est réservé à l’été ?) …

caliblog-photo-caliago-florida5

Ceux qui se morfondent dans ce calme plat et souffrent du manque de contacts comme d’autres de la chaleur, lançant des appels de détresse “Y’a t’il quelqu’un qui m’entend ?” “Ohé, vous êtes où ?”…

Ceux qui discutent entre eux et entament la conversation comme si personne ne les voyait, un peu comme à l’ombre d’un tilleul sirotant une menthe à l’eau ou un mojito… Du coup, tout le monde en profite.

Et puis, ceux qui voyagent incognito… Sans laisser de traces, échappant à tous les outils de tracking. On les croit ici et ils sont ailleurs. Ils savourent tout simplement ce bon temps des vacances, là où ils sont, avec qui ils sont. Sans avoir besoin d’en informer la terre entière et gardant le récit de leurs expériences estivales à quelques intimes. L’occasion de partager un vrai moment de retrouvaille dans la vraie vie !

Et vous, comment vivez-vous l’été sur les réseaux sociaux ?

Un peu, beaucoup, passionnément, à la folie, pas du tout ? Car ici comme ailleurs, l’unique règle est bien celle qui nous convient !