Le jour où le coaching a frappé à ma porte

Le coaching, j’en avais une idée peu reluisante. Caricaturale même. Je voyais le coach un peu comme un entraineur sportif très sûr de lui, qui fait avancer coûte que coûte, à une cadence infernale, visant toujours plus de performance, martelant ses conseils, imposant sa propre vision… Si bien que lorsque je rencontrais un énième coach, j’avais un léger pas de recul…

Jusqu’au jour où…

J’ai rencontré un coach, bien loin de tout ça, qui a changé ma vision du métier. J’étais en plein questionnement, un peu déboussolée, à un carrefour. Ne sachant plus très bien quelle direction prendre. Le cheval galopant était bel et bien à l’arrêt.

> Lire l’article ici, sur mon site “les Trotteurs” dédié au coaching

***